Maxime Patry: De la canneberge à la techno!

Dans le cadre de notre série d’articles sur nos finissants, c’est au tour de Maxime Patry, gradué de la 2ème cohorte, de nous parler de son expérience. Maxime est un jeune travaillant qui a toujours voulu trouver sa niche et son futur dans son parcours universitaire. Il a trouvé sa passion chez CodeBoxx et il fait aujourd’hui ce qu’il aime le plus: analyser et résoudre des problèmes à l’aide de la technologie! Il nous raconte son histoire!

Maxime Patry, Octobre 2019

Mon parcours académique et professionnel avant l’aventure CodeBoxx est assez éclaté. J’ai fait mes études universitaires en linguistique. Alors que j’étais à la maîtrise, j’ai changé plusieurs fois de sujet de mémoire de maîtrise en espérant en trouver un qui saurait raviver mon intérêt et ma motivation à poursuivre mes études supérieures, sans succès. Je vécu cet échec très durement et je me suis donc lancé dans d’autres programmes universitaires, pensant que mon avenir devait absolument passer par l’université. Vers la fin de ce périple, j’ai même amorcé un baccalauréat en agronomie (!!!) étant donné mon intérêt pour le travail de la terre. J’ai abouti sur une ferme de canneberges où j’assistais le directeur des opérations, m’occupais des fertilisations et faisais même du travail d’arpentage. J’avais toutefois en tête le désir d’exploiter les données que l’on recueillait à la ferme afin d’optimiser les récoltes, mais je n’avais pas les connaissances informatiques nécessaires pour y arriver. Je ne me voyais pas recommencer un baccalauréat en informatique ou en génie informatique. L’idée de faire de telles études à temps plein ou même à temps partiel me rebutait. C’est au même moment que j’ai entendu parler de CodeBoxx et j’ai décidé de tenter l’aventure.

Dès la première journée, on est confronté à l’immensité de l’univers dans lequel on s’apprête à plonger.  On se fait présenter de nouveaux outils technologiques avec lesquels nous devrons réaliser notre premier d’une longue série de projets dans un délai plutôt limité. C’est stimulant et intimidant à la fois, mais le facteur intimidant s’estompe de semaine en semaine, au fûr et à mesure que l’on progresse chez CodeBoxx. C’est selon moi la plus grande force de ce bootcamp : on gagne la confiance de pouvoir accomplir en très peu de temps un projet de qualité si on y met les efforts. À la fin du programme, vous n’aurez pas peur que votre employeur vous fasse travailler sur un projet sur lequel vous ne connaissez que très peu de choses et vous serez même content à l’idée de travailler avec une nouvelle technologie !

Suite à ma graduation, j’ai eu la chance d’être recruté par IMTT, une compagnie qui œuvre dans l’industrie pétrochimique, où j’occupe un poste de développeur au sein de l’équipe automatisation et entretien préventif des infrastructures. Chaque journée est différente et j’ai l’occasion de parfaire les connaissances acquises chez CodeBoxx en plus d’en acquérir des nouvelles.

Tout ça peut sembler loin des canneberges, mais le dénominateur commun de tout ce que j’ai toujours entrepris reste le même : la résolution de problème. Seulement, je crois que c’est l’informatique qui me permet le mieux de mettre à profit cet intérêt au quotidien. Je tiens à remercier toute l’équipe de CodeBoxx pour la qualité de la formation reçue et l’accompagnement jusqu’à l’emploi.

 

Articles
























Tel que vu dans