Une première cohorte prête aux défis des employeurs

La nouvelle école de technologie CodeBoxx dévoile son concept unique.

La toute nouvelle école de technologie CodeBoxx de Québec terminera bientôt la formation de sa cohorte inaugurale destinée à devenir des développeurs de premier plan, une main-d’œuvre spécialisée en forte demande dans un contexte de pénurie.

Le PDG et fondateur Nicolas Genest est très fier des participants déjà présentés à plusieurs employeurs et partenaires.

Depuis août 2018, CodeBoxx est la première école de la région à offrir une formation accélérée de 16 semaines en mode boot camp, qui permet à des participants de tous les horizons d’apprendre les technologies du marché moderne.

Depuis quelques années, les boot camp gagnent du terrain auprès des gens qui veulent se démarquer. Pour assimiler les concepts plus facilement, les travaux pratiques ont la cote, autant auprès des étudiants que des formateurs.

« Le concept, c’est d’offrir une formation en technologie de manière accélérée. Certains vont réussir en 40 heures par semaine, d’autres en 70 heures par semaine. Il ne faut pas savoir coder, mais il faut être capable d’apprendre rapidement. Plus de la moitié ne savait même pas programmer quand ils ont commencé », explique Nicolas Genest.

Une nouvelle carrière

Fort d’une longue expérience en gestion de la technologie au Canada, en Europe et aux États-Unis, ce dernier est récemment revenu s’installer au Québec avec sa famille. Avec son projet CodeBoxx, il souhaite libérer le véritable potentiel de ses candidats en les incitant à entreprendre un nouveau chapitre de leur carrière.

« On leur met une machine dans les mains, on leur apprend la mécanique des langages, l’algorithmie, la résolution de problème. On part de zéro. Les coachs sont rémunérés sur leurs succès », ajoute le fondateur. Incubateur ou bougie d’allumage, le concept permet même de garantir un emploi à tous ses participants à la fin du programme.

Pour Paul-Olivier Trottier, un jeune décrocheur de 17 ans, son expérience actuelle avec CodeBoxx ne pourrait pas être plus valorisante après un échec dans le système éducatif traditionnel.

Une fierté

« À l’école, je me faisais souvent écœurer. Ici, c’est comme une grosse famille. Quand tu fais une gaffe, les coachs prennent le temps de regarder tout ça avec toi. Je connaissais bien l’informatique, mais pas le codage. Je travaille déjà sur une application avec un ami en projet personnel », mentionne avec fierté le jeune adulte qui lorgne du côté d’une entreprise déjà ciblée.

« Quand quelqu’un s’intéresse à toi, ça fait du bien. C’est le meilleur qui s’en vient », ajoute-t-il.

Situé dans un immeuble moderne du secteur Lebourgneuf, CodeBoxx n’a rien ménagé pour stimuler l’apprentissage. Salle de repos avec lits et hamacs, cuisine et espace de concentration : pas d’excuses pour personne, résume le PDG Nicolas Genest qui ne manque pas d’ambition.

SOURCE: Jean-François Racine, Journal de Québec, 28 Novembre 2018, https://www.journaldequebec.com/2018/11/29/une-premiere-cohorte-prete-aux-defis-des-employeurs

Articles
























Tel que vu dans